Menu

Newsletters Mon compte

Gratuite Rouge Sports Skechers Man 52350 Chaussures Livraison 1nxxZP0Y

Chaussure Gomez Talon Noyau Selena Adidas Compensé À Noir Bb9tis

SUPPLEMENT MANAGEMENT

Gagner quelques mètres carrés afin de réduire les coûts de fonctionnement devient une obsession. Une solution arrive tout droit des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne: le bureau non affecté. Simple port d'attache pour les oiseaux migrateurs que sont les consultants et les commerciaux, il permet de diviser par deux la surface occupée.

Une pièce aux murs nus, une fenêtre. Une table avec un téléphone et une prise pour ordinateur. Pas de rangements, pas de photos dans un cadre sur le bureau, ni non plus de sacs abandonnés sur la moquette. Nul nom ni titre accrochés à la porte. Le vide absolu. L'anonymat intégral. Tout salarié de l'entreprise peut s'y installer pour travailler. Quelques opérations simples suffisent. Après avoir pianoté un code sur le clavier du téléphone, on peut recevoir des communications adressées à un numéro qui, lui, est bien personnalisé. Puis brancher son micro portable et enfin sortir ses dossiers de son attaché-case. Voilà ce qu'est le bureau non dédié. Ce mode de vie au travail commence à s'acclimater en France. Quel est son avenir ?
Tout commence en 1990. Dans les bureaux de Bossard Consultants, en contrebas de la dalle de la Défense, Jean-Pierre Taravella prépare frénétiquement le déménagement du cabinet d'audit. Quelque 800 salariés, consultants et employés, vont quitter les bureaux vitrés et les couloirs étroits pour s'installer dans un nouvel immeuble, à Issy­les-Moulineaux, au ceour du quartier d'affaires, proche de l'agence de publicité RSCG, voisin de TF1.
Valoriser l'image de l'entreprise, c'est bien, économiser du mètre carré, c'est mieux. Jean-Pierre Taravella, esprit pointu dans un corps rond, caresse sa grosse moustache brune d'un air pensif.
Un taux
d'utilisation de 38 %
Il se rappelle les expériences menées à Londres dans les sièges sociaux d'autres cabinets d'audit qu'il a eu l'occasion de visiter. Là-bas, les cadres n'ont pas de bureaux personnalisés. Ils se partagent ceux qui sont rendus disponibles par les obligations des uns et des autres. Outre-Manche, avec un humour tout britannique, on dénomme ce système le « hot desking ", « le bureau brûlant », si brûlant que nul ne peut s'y installer et s'y attarder trop longtemps. Et Jean-Pierre Taravella se rappelle qu'un de ses confrères du cabinet Arthur Andersen a pu ainsi réduire le ratio standard d'occupation par salarié de 9 à 3 mètres carrés. Au prix de l'immobilier à Londres, c'est un véritable bingo !
Et puis Denis Ettighoffer, alors directeur du développement et des nouvelles technologies de l'information et des communications, n'a­t­il pas soufflé quelques chiffres clés à l'oreille de Jean-Pierre Taravella ? Des chiffres, publiés depuis dans son ouvrage « L'Entreprise virtuelle » (1), qui, mis bout à bout, aboutissent à un constat implacable : « Le coûteux bureau du cadre est occupé pour environ 38 % de son temps de travail (...). Question: quel dirigeant accepterait un investissement dans une usine dont le taux de fonctionnement équivaudrait à 38 % de son potentiel de production ? (...) Quel responsable industriel sérieux pourrait ainsi laisser ses investissements improductifs entre quatre et six mois par an ? Réponse: nous tous... quand il s'agit de nos bureaux. (...). Pour un besoin moyen de 30 mètres carrés par personne, c'est 600.000 francs qui sont immobilisés par cadre. »
Des « combi-offices »
Supportable et même rentable quand l'entreprise possède l'immeuble, cette immobilisation de capital devient brusquement insupportable lorsque la firme est contrainte de louer de grands espaces qui seront la plupart du temps inoccupés. Denis Ettighoffer en est d'ailleurs convaincu, ces « burosaures », survivants d'un autre âge trop lourdement chargés sous le poids des mètres carrés inutiles, sont dépassés et pour tout dire inéluctablement destinés à disparaître.
Dans son bureau de Puteaux, Jean-Pierre Taravella multiplie 600.000 francs par le nombre des consultants de Bossard. La somme qui apparaît sur l'écran de sa calculette le décide complètement. Dès lors, le principe du bureau non dédié est acquis. Il convient désormais de le mettre en pratique.
A ce stade, plusieurs solutions sont possibles. Il peut décider d'aménager chaque étage du nouvel immeuble en un énorme bureau paysager, semblable à une salle de lecture de la Bibliothèque nationale. Cette organisation lui paraît trop bruyante et manquant d'intimité. Il peut aussi découper cet énorme espace en petits boxes, sans portes, largement ouverts sur un côté, grands comme des cabines téléphoniques et aussi confortables. En Scandinavie, où cet aménagement est né, on l'appelle un « combi-office ». Un consultant français, féru d'histoire romaine, l'a surnommé, en ricanant, l'« ergastule », du nom que portait l'espace minimal affecté à l'esclave romain dans la « domus » du maître. Ridiculisé, ce type d'installation est définitivement condamné. Jean-Pierre Taravella se décide alors pour la solution la plus traditionnelle: le bureau.
Tout objet oublié
est... jeté
Les étages de l'immeuble d'Issy sont partagés en bureaux de 14 mètres carrés. « La surface occupée par les bureaux est divisée par deux », remarque Jean-Pierre Taravella. Deux tables de travail y sont installées avec deux téléphones et deux prises pour micro-ordinateurs portables. Fixé à la porte d'entrée, un petit carré de plastique permet de fixer une plaque avec le nom des occupants temporaires. C'est utile lorsque le consultant attend une visite. Ils enlèvent cette plaque lorsqu'ils quittent le bureau. Interdiction formelle d'afficher des tableaux aux murs. Impossible de laisser traîner un cahier de notes ou un stylo sur les tables: la compagnie de nettoyage qui entretient les locaux a reçu pour consigne de jeter tout objet oublié dans un sac de plastique et de remettre le tout aux services généraux. Impensable d'abandonner une boîte à archives, un classeur sur le radiateur ou au sommet de l'armoire: ces surfaces sont en pente ! Tout a été pensé jusqu'au moindre détail pour que l'espace reste rigoureusement anonyme. Non affecté.
Homme Cuir En I Blouson Cuirparis Veste Cuir n0Pq817pxwContrepartie de cet aménagement monacal, les couloirs sont carrément luxueux. Large de 5 mètres, moquettés de vert, ils offrent des mini-espaces de rencontre: trois sièges et un cendrier autour desquels les consultants peuvent discuter de la « propal » à rendre pour le lendemain. Des espaces « communication » regroupent fax et photocopieuses. Jouxtant les secrétariats, des espaces « Macintosh ». Le long des murs, des armoires. Les consultants doivent ranger leurs dossiers dans celle qui leur est affectée. L'espace est hiérarchiquement déterminé: deux étagères pour un junior, un demi-meuble pour les seniors. À Lala De Chéries Les Nyc Labo Le gc5YFWRwq
Dessins d'enfants
au mur
Les consultants sont une peuplade nomade qui passe plus de temps dans les locaux de leurs clients, où d'ailleurs ils disposent le plus souvent d'un bureau. Ils donc sont ravis de cette nouvelle installation. « C'est tout à fait convivial. Il y a parfois des embouteillages. Pas de problème. On retourne chez le client ! » se réjouit Jean-Noël Felli, vingt-sept ans, consultant au pôle public. Regrette­t­il de ne pas pouvoir installer un cadre protégeant la photo de son épouse ? Il affirme, avec un sourire ironique, n'y avoir jamais pensé. Il faut le dire: ces gadgets d'un autre âge ne font ab-so-lu-ment pas partie de la culture Bossard.
Mais dans certains bureaux, on aperçoit déjà des dessins d'enfants. Des espaces personnalisés ? En fait, l'entreprise a « préservé » des bureaux affectés. Ils sont réservés aux cadres dirigeants. Mais attention: chez Bossard, on ne prête ab-so-lu-ment aucune attention au nombre de mètres carrés ou à la hauteur de la moquette pour juger de la position hiérarchique.
La mode des bureaux non dédiés se répand tout de même péniblement. IBM a certes installé des bureaux non dédiés au Canada, au Japon et, bien évidement, aux Etats-Unis. Les concepteurs du centre marketing d'IBM à Londres ont, eux aussi, implanté le « hot desking » dans leurs plans d'installation. Mais « Big Blue » a dû proposer une prime pour convaincre ses cadres d'abandonner leur bureau personnel. Tout ceux qui se sont laissé convaincre de tenter l'expérience du bureau non dédié ont reçu en récompense un portable dernier cri. En France, à Val-de-Fontenay, IBM avance avec des prudences de Sioux pour gagner quelques mètres carrés. Après avoir tourné et retourné la question pendant un an, la compagnie s'est enfin décidée à lancer l'une des plus importantes opérations de modification de l'espace de travail. La totalité du service commercial, soit quelque 1.200 personnes, va travailler dans des bureaux non dédiés. En mai 1992, IBM a donc entamé une phase de test.
Des « testés »
volontaires
Les « plateaux » concernés ont été partagés en 10 à 20 postes de travail, des « combi-office ». Chaque cadre dispose de 6 mètres carrés par personne contre 10 mètres carrés dans l'ancienne configuration. Sur le bureau sont disposés un téléphone et une prise de connexion au réseau informatique de l'immeuble.
IBM n'a pris aucun risque. Les « testés » ont été soigneusement choisis. Ils sont tous volontaires, ingénieurs commerciaux qui passent le plus clair de leur temps en clientèle et ne remettent les pieds dans l'immeuble que tard le soir pour rédiger des comptes rendus de visites et parfois dans la journée pour d'éventuelles réunions. Une population a priori idéale pour réussir le test. Pourtant, plus d'un an après, le test se poursuit encore.
Chez Bossard, Jean-Pierre Taravella, qui a réussi au-delà de toute espérance l'opération déménagement, espère désormais valoriser cette expérience. Bossard vient de créer, avec l'UAP et la banque Worms, Immoconcept, filiale d'aménagement de bureaux chargée notamment de détecter tout gisement de productivité dans les bureaux. Le « non dédié » ne serait­il pas l'arme suprême dans ce combat annoncé ?
L'instrument paraît si efficace que la banque Neuflize Schlumberger et Mallet (NSM) n'hésite pas: elle décide de s'attaquer directement à un service sédentaire. Lorsque le service titres de la banque sera transféré du siège, avenue Hoche, dans ses nouveaux locaux à Pantin, il travaillera dans des bureaux non affectés. La banque y voit un double avantage: économiser des mètres carrés, bien sûr, mais aussi accroître la polyvalence des salariés. Ceux-ci, s'installant au hasard des bureaux disponibles, pourraient ainsi se consacrer à des tâches variées en fonction des impératifs de la production.
Impératifs
techniques
insurmontables
Hélas, cette belle idée se heurte à des impératifs techniques insurmontables: les ordinateurs personnels sont obligatoirement affectés. L'opération est annulée. Adieu gains financiers et transformation des conditions de travail ! NSM installe bien des bureaux non dédiés au service titres. Mais la logique de cette installation n'est plus la même. Après avoir résolu de redoutables et coûteuses difficultés de câblage informatique, les nouveaux bureaux du service titres sont livrés. Aux 50 bureaux affectés s'ajoutent 3 bureaux non affectés. Ils seront occupés par des salariés appelés en surnombre lors des périodes de surchauffe, une opération de privatisation par exemple. Les mètres carrés ne sont pas économisés. Au contraire.
Aujourd'hui, Immoconcept tente d'acclimater le bureau non dédié au nouvel immeuble de l'Institut français de relation internationale (IFRI). Cet institut de recherche accueille régulièrement des chercheurs étrangers lors de stages ou de séminaires d'études. La commande est ferme : 30 % de bureaux non affectés seront installés pour offrir des espaces de travail à ces chercheurs. Ici non plus il ne s'agit pas d'économiser les mètres carrés.
En 1992, Immoconcept s'attaque à un gros morceau: le corps de contrôle de l'Unedic. Ces cadres de haut niveau, proches de l'état d'esprit de la fonction publique, aiment bien leurs bureaux confortables, leurs armoires bien rangées, bref, un territoire qui n'appartient qu'à une personne et à elle seule. Mais le corps va quitter ses locaux de la rue de Miromesnil dans le 8e arrondissement de Paris pour s'installer dans un immeuble flambant neuf du 12e arrondissement. Alain Tapie, le nouveau directeur du corps, veut en profiter. « Le taux de déplacement des contrôleurs est important », constate­t­il. Il envisage l'installation de bureaux non affectés. Quelques idées sont échangées. Le projet n'ira pas plus loin. La sourde opposition du corps fait capoter le projet. Les contrôleurs tiennent trop à leurs bureaux individuels. « Est-ce que cela vaut vraiment la peine de casser le lien qui existe entre les membres du corps pour gagner quelques mètres carrés ? » demande, aujourd'hui, Alain Tapie. La réponse est évidente. Et elle est bien sûr négative.
Les bureaux non affectés se multiplieront­ils en France ? Il est, semble-t­il, beaucoup trop tôt pour l'affirmer. Ce mode d'organisation de l'espace de travail permet de gagner des mètres carrés. Mais il heurte de plein fouet tant d'habitudes acquises, tant de signes imperceptibles dans lesquels se reflètent les hiérarchies que l'on peut douter de son avenir ailleurs que chez les consultants, les services commerciaux, les ingénieurs de sociétés de services en ingénierie informatique, bref ces « oiseaux migrateurs », comme les définit Jean-Pierre Taravella, qui n'ont besoin que d'un « port d'attache ".

Pascal Junghans
(1) Editions Odile Jacob, voir « Les Echos Management » du 5 mai 1992.
Talon À Noir Compensé Gomez Adidas Noyau Selena Chaussure Bb9tis
Infos 0
Lecture différée Adidas Noyau Noir Compensé À Chaussure Gomez Talon Selena Bb9tis
Imprimer
Les articles les plus lus
Idées - Débats 1
Les femmes voilées ont le droit de courir

L'affaire Decathlon et du hidjab de course est le symbole d'une laïcité mal comprise. Laissons la ré...

Charlie Nolabel Et M Jacket Massive Homme Manteaux Vestes Taille vxE0wz
Tech - Médias 2
Bouygues Telecom encaisse une sévère défaite judiciaire face à Free

L'opérateur demandait des centaines de millions d'euros de réparation dans le dossier de l'itinéranc...

Industrie - Services 3
15 milliards d'euros pour le plus long tunnel immergé du monde

Un fonds s'est engagé à financer en partie les 15 milliards d'euros que coûte le nouveau projet de l...

Économie France 4
Sécurité sociale : ce qui va changer en 2017

Les députés procèdent ce mercredi au vote du projet de loi de financement de la Sécurité sociale 201...

Cam Ce Manteaux Veste Et Militaire F2 44 Blousons Vestes TwqEtqH
Cher Ct Baskets De Homme Disc Pas Puma Chaussure Marque Blaze zYXFUR